L’avenir du camping toujours incertain

L’avenir du camping toujours incertain

Comme chaque année au camping morgien, vacanciers suisses ou étrangers, habitués ou nouveaux locataires, résidents ou simplement de passage, ont bien occupé leurs tentes et caravanes cet été. Si la saison n’est pas encore terminée - et les entrées pas entièrement comptabilisées - les estimations démontrent une certaine constance dans la fréquentation. Au vu de la météo, certains ont même prolongé leur séjour au Petit-Bois. «On peut dire qu’on a enregistré une bonne saison, constate John Rizzo, gérant TCS au camping morgien. On a eu de la chance avec...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.