«Je voulais faire bouger les choses!»

«Je voulais faire bouger les choses!»

L’annonce a fait du bruit dans les médias romands au début du mois: dans le cadre de sa stratégie fiscale 2022, le Conseil d’État a accepté l’initiative «Une baisse d’impôts pour la classe moyenne». Dans les grandes lignes, dès 2020, la déduction d’impôts pour l’assurance maladie passera de 2000 à 3200 francs pour une personne seule et de 4000 à 6400 francs pour un couple marié. À l’origine de cette initiative, un Étierruz de 24 ans, Loïc Hautier, à l’époque président des jeunes Libéraux-Radicaux vaudois (JLRV). «Je voulais lancer ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.