»J’y vais un pas après l’autre »

 »J’y vais un pas après l’autre »

Depuis bientôt deux ans, Elodie Christinet a décidé de rejoindre l’organe délibérant vullieranais. Cette jeune femme qui a grandi dans la commune de Gimel, avant de se mettre en ménage avec son ami à Vullierens, est attirée par la vie politique depuis le plus jeune âge. «J’ai toujours suivi ce qui se passait au niveau cantonal, confie-t-elle. En fait, je viens d’une famille de politiciens. Un de mes grands-pères était syndic, l’autre municipal. Et mon oncle est député au Grand Conseil. Du coup, quand j’étais petite, ma mère m’emmenait le voir au ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.