«J’aime revoir mon premier public»

«J’aime revoir mon premier public»

Le Paléo, il connaît pour l’avoir pratiqué déjà plusieurs fois. Mais Jérémie Kisling aime toujours autant jouer en Suisse romande. Son enfance dans la région morgienne, sa carrière et ses projets, il s’est confié quelques minutes seulement après son concert sous le Club Tent du festival nyonnais.- Jérémie Kisling, qu’est-ce que représente le fait de se produire au Paléo pour un artiste romand?- C’est le gros truc! On est toujours un peu impressionné. Mais, pour ma part, ça n’est pas un rêve de gosse puisque, quand j’étais gamin, je n’allais ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.