«J’aime Aubonne, je ne partirai pas»

«J’aime Aubonne, je ne partirai pas»

Alors que son fils a repris l’affaire du «Café du commerce», ce n’est pas dans son Hôtel Restaurant que Gérard Ferry nous a donné rendez-vous, mais à l’enseigne d’en face, «Le Lion d’or». Rien d’étonnant selon le principal intéressé: «Je fréquente absolument tous les bistrots d’Aubonne, affirme-t-il. Il n’y a pas de concurrence, on s’entraide et c’est très bien comme ça.»Le décor est posé. À bientôt 78 ans, Gérard Ferry se décrit comme «une grande gueule». «Je suis Français», ajoute-t-il en riant. Arrivé en Suisse en 1968, ce...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.