«J’ai toujours aimé fêter Noël»

«J’ai toujours aimé fêter Noël»

Le cœur sur la main. C’est de cette manière que l’on pourrait définir Michèle Villard. Durant une décennie, la Morgienne – qui tient un cabinet de physiothérapie et ostéopathie en ville –  a œuvré pour mettre sur pied un repas de fête pour des personnes qui se retrouvaient seules le 24 décembre lors du réveillon. «Derrière «Pas seul à Noël», il n’y a pas uniquement moi, tient-elle à préciser avec modestie. On retrouve une quinzaine de bénévoles, le soutien de commerçants ou encore de la commune. Sans eux, je n’aurais rien pu faire. Je...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.