Interdiction d’entrée et quarantaine pour les personnes arrivant de Grande-Bretagne et d’Afrique du Sud

Interdiction d’entrée et quarantaine pour les personnes arrivant de Grande-Bretagne et d’Afrique du Sud

Image d'illustration. Photo: KEYSTONE/Martial Trezzini

Ces mesures sont prises pour empêcher la nouvelle souche du coronavirus de se propager.

A la suite de la découverte d’une nouvelle souche, plus contagieuse, du coronavirus en Grande-Bretagne et en Afrique du Sud, le Conseil fédéral a adopté aujourd’hui de nouvelles mesures visant à en empêcher autant que possible sa propagation. Toute personne arrivée dès le 14 décembre de l’un de ces deux pays doit se mettre dix jours en quarantaine. A compter d’aujourd’hui, le Conseil fédéral a en outre décrété une interdiction générale d’entrée sur le territoire pour tous les ressortissants étrangers arrivant de Grande-Bretagne ou d’Afrique du Sud. Les voyages touristiques depuis ces deux pays sont notamment interdits.

Le Conseil fédéral a par ailleurs inscrit l’interdiction du transport aérien entre la Suisse et la Grande-Bretagne et l’Afrique du Sud dans l’ordonnance 3 COVID-19. Hier, l’Office fédéral de l’aviation civile avait décrété l’interruption des liaisons aériennes entre la Suisse et ces deux pays à partir de dimanche 20 décembre 2020, minuit.

Une dérogation à cette interdiction de vol est à l’étude pour les personnes domiciliées en Grande-Bretagne ou en Afrique du Sud qui se trouvent actuellement en Suisse, de même que pour les personnes domiciliées en Suisse se trouvant actuellement dans l’un de ces deux pays. Il s’agira toutefois d’éviter toute propagation du virus lors de ces voyages de retour.

Par ailleurs, le Conseil fédéral a, jusqu’au 31 décembre, retiré aux personnes domiciliées en Grande-Bretagne le droit à la libre circulation. Une interdiction générale d’entrée sur le territoire suisse s’applique ainsi pour les personnes issues de ce pays. A noter que la libre circulation des personnes arrivait de toute façon à échéance au 31 décembre pour les citoyens britanniques.

La nouvelle souche du coronavirus semble nettement plus contagieuse que la forme connue jusqu’ici. On ne sait pas dans quelle mesure elle s’est déjà propagée en dehors de la Grande-Bretagne et d’Afrique du Sud. En Suisse, aucun cas de cette nouvelle variante n’a été signalé jusqu’à présent.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.