Ils travaillent avec les producteurs locaux

Ils travaillent avec les producteurs locaux

C’est depuis l’été dernier qu’Olivier Pioux et sa femme Caroline ont repris les rênes du Moulin de La Vaux, niché dans le vallon entre Aubonne et Etoy.  Un choix qui leur a semblé naturel après avoir exercé dans une grande usine au Maroc. «Nous voulions revenir à un mode de vie conforme à nos valeurs», confie Caroline Pioux.Réceptionner des céréales, moudre et fabriquer de l’alimentation animale, tels sont les trois axes qui animent le moulin. «Toutes nos céréales proviennent des agriculteurs de la région, dans un rayon de 15km. Les céréales...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.