Ils s’engagent pour maintenir une tradition

Ils s’engagent pour maintenir une tradition

Le mariage et/ou l’âge ont fait des dégâts: «Nous ne sommes plus que six à la Société de jeunesse de Vufflens-le-Château/Chigny», indique Benoît Delay qui, au début de l’année, en a repris la présidence. Il a succédé à Arnaud Duruz qui reste membre du comité en qualité de caissier alors que la seule rescapée féminine, Émilie Joerin, assure le secrétariat. Florian Détraz, Maxime Tinguely et Mathieu Perey complètent l’effectif. Comme son prédécesseur, Benoît Delay est Monnassien (écrire Echichanais me vaudrait des représailles!): «La Jeunes...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.