Ils découvrent une algue disparue depuis 200 ans

Ils découvrent une algue disparue depuis 200 ans

déterminer si les activités humaines et celles des végétaux sur les rives du Léman étaient compatibles. À l’origine, la Maison de la Rivière était partie pour une étude bien plus pessimiste. C’est finalement une autre découverte qu’ont faite Jean-François Rubin, directeur de la Fondation, et Aurélie Boissezon, collaboratrice scientifique HES. La Tolypella glomerata, une algue très rare en Suisse – présente dans une dizaine de sites sur les 1400 étudiés – a été trouvée sur trois points entre Tolochenaz et Préverenges. Étonnant, car celle-ci n...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.