Il croit en l’énergie nucléaire «verte»

Il croit en l’énergie nucléaire «verte»

Le municipal Jean-Christophe de Mestral milite pour le développement de centrales nucléaires au thorium, dont l’utilisation serait sûre et ne produirait que peu de déchets. Si toutes les centrales avaient été au thorium, il n’y aurait pas eu Fukushima, Tchernobyl ou Three Mile Island. C’est en tout cas ce qu’affirme le municipal d’Aubonne Jean-Christophe de Mestral. Passionné de physique depuis tout jeune, le banquier de profession est convaincu que ce combustible nucléaire représente une alternative idéale à l’uranium et au plutonium. Et ce...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.