Il claque la porte de la Municipalité à cause du canton!

Il claque la porte de la Municipalité à cause du canton!

"Je crois que mes collègues ont été surpris, mais il arrive un moment où l'on se bat, un autre où l'on s'en va!" Avec le franc-parler qui a toujours été le sien, le Municipal Jérôme Azau résume sa décision de démissionner de l'exécutif de Préverenges au 30 juin, car il s'estime un peu seul pour opposer la vision de sa commune dans ses combats face à l'administration cantonale. "Dans tous les dossiers, les élus communaux sont traités comme des gamins et je n'ai plus l'âge pour cela. Comme je l'ai fait en m'opposant à la facture de la sécurité et de la po...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.