Il chante les racines de son enfance

Il chante les racines de son enfance

Avec sa voix douce empreinte d’une touche de timidité, François Vé aime monter sur scène et raconter des histoires. En 2012, il avait sorti La tentation du se l, dans lequel il présentait son voyage autour du monde. Aujourd’hui, le musicien originaire de Clarmont propose un opus qu’il décrit comme «presque testamentaire» et décide de se confronter à la région de son enfance, le Pied du Jura.«Les douze femmes de Frankee Vee, c’est un questionnement sur l’identité. Une réflexion sur ce qui unit une société, sur nos racines qui nous attachent à un e...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.