Gravière sous haute surveillance

Gravière sous haute surveillance

Voilà plusieurs mois que les interrogations sont nombreuses au sujet de la gravière des Délices, au-dessus d’Apples. Mais si le projet et ses imposants bâtiments ont fait l’objet de conventions entre autorités, riverains et associations de protection de la nature, c’est son approvisionnement en eau qui suscite des craintes dans le village.Mardi soir, les services cantonaux et la Municipalité tenaient donc une séance d’information, afin de jouer cartes sur table. L’enjeu de la soirée était l’approvisionnement en eau de la gravière, exploitée par Léman...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.