GastroVaud affiche une satisfaction prudente

GastroVaud affiche une satisfaction prudente

Gilles Meystre, président de GastroVaud. (Bott/Keystone)

Le président de l’organisation des cafetiers et restaurateurs estime que le Conseil fédéral a entendu leurs «nombreux appels». Les mesures des sept Sages présentent «plus de clarté et d’équité».

«On peut mettre une bouteille au frais, mais ce n’est pas le moment de déboucher.» Gilles Meystre, président de GastroVaud, exprime ainsi la satisfaction prudente des cafetiers et restaurateurs qu’il défend.
La satisfaction, d’abord: «Le Conseil fédéral a compris quelle était la gravité de la situation et il a entendu nos nombreux appels», estime Gilles Meystre.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.