Flashé à St-Prex, le policier est condamné

Flashé à St-Prex, le policier est condamné

La course poursuite se soldera par une amende, même si elle s'est produite lors d'une intervention policière.

L’agent vaudois entré dans l’agglomération de Saint-Prex à 105 km/h en 2017 pour rattraper un véhicule en fuite est bel et bien condamné. Son recours est rejeté par le Tribunal fédéral.

Le Tribunal fédéral confirme la condamnation avec sursis d’un policier vaudois pour excès de vitesse. Lors d’une poursuite après un car-jacking en juin 2017, il avait été flashé à 105 km/h à l’entrée de St-Prex sur un tronçon limité à 50 km/h.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.