Donne et la vie te le rendra!

Donne et la vie te le rendra!

Lorsque l’on demande à Véronique Bornand-Sickenberg où la rencontrer dans un lieu qui lui correspond, elle n’hésite pas: «Mon jardin! Un côté «fouillis» et un côté propre en ordre, comme moi!» Le cadre est posé et le sourire de la Morgienne déjà bien accroché à ses lèvres, comme d’habitude. Née à Sainte-Croix, et ayant grandi à la Vallée de Joux, Véronique Bornand-Sickenberg débarque à Morges lorsqu’elle a six ans. «Même si je suis fière de mes racines jurassiennes dont j’ai tenu à garder le nom – Bornand, de Sainte-Croix –, M...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.