Dix ans d’Aubonn’Apéros fêtés avec un beau cadeau

Dix ans d’Aubonn’Apéros fêtés avec un beau cadeau

«Les Aubonn’Apéros n’auraient pas pu exister si nous n’avions pas pu bénéficier de Jacqueline!», a affirmé le syndic Luc-Étienne Rossier lors de la partie officielle qui, le 1er juin, a marqué l’inauguration des Halles restaurées et l’ouverture de la 10e saison de ces «rendez-vous incontournables de l’été». Et les applaudissements nourris qui ont salué ses propos prouvent que ce sentiment de reconnaissance est amplement partagé. Jacqueline Cretegny mérite bien les fleurs réelles et virtuelles qui lui ont été adressées. Cette reconnaissance lu...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.