Divinum pour assurer la succession d’Arvinis

Divinum pour assurer la succession d’Arvinis

L’annonce du départ d’Arvinis pour Montreux avait fait l’effet d’une bombe fin mai. Un coup dur pour la ville mais également pour la région qui perdait là l’une de ses manifestations phares. Sans compter les vignerons de la région, orphelins de «leur» salon du jour au lendemain. À lire aussi: Divinum après Arvinis. Mais voilà, il existe dans ce district de nombreuses personnes pleines de bonne volonté et prêtes à s’engager pour que cette région conserve son dynamisme. Je pense en l’occurrence à Félix Pernet, l’emblématique préside...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.