Devenu professionnel du bénévolat

Devenu professionnel du bénévolat

«Je dis toujours aux plus jeunes de s’investir dans des clubs ou dans des associations. Ce sont de superbes écoles de vie. Les sociétés de jeunesse sont par exemple capables d’organiser des évènements colossaux avec une planification qui ferait pâlir bien des entreprises.» Philippe Rupp sait reconnaître un projet associatif de qualité quand il en voit un. Le natif de Cossonay a en effet porté bien des casquettes de volontaires, notamment au Volley-ball Club Cossonay. «J’ai commencé à y jouer à dix ans, raconte Philippe Rupp. Je suis passé par toutes le...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.