Deux ans à mener une vie de château

Deux ans à mener une vie de château

«Enthousiaste». C’est le premier mot qui sort de la bouche d’Adélaïde Zeyer lorsqu’on lui demande quel est son état d’esprit à l’aube de sa troisième année en tant que conservatrice de l’institution cantonale. Il faut dire que ces deux ans lui ont permis de dynamiser et de diversifier la vie au château, avec entre autres l’arrivée d’un cinéma open-air et du Marché de Noël dans la cour, ainsi que l’organisation d’ateliers pour les plus jeunes. Sans oublier de mentionner l’inauguration d’une nouvelle salle sur l’Histoire du mercenariat s...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.