Des voeux qui restent souvent pieux

Des voeux qui restent souvent pieux

Il y a bientôt huit ans, le conseiller communal Jean-Jacques Aubert priait la Municipalité «d’encourager l’usage de la voiture électrique par la mise à disposition de bornes de rechange». Aujourd’hui «aux manettes», l’élu se répond à... lui-même, en «s’autopromettant» que ça viendra, des négociations étant «en cours avec un fournisseur potentiel pour l’implantation de deux bornes»! Tout au long des 150 pages du rapport de gestion 2017, que le Conseil communal devra valider avant l’été, le citoyen qui s’intéresse à la vie de sa vil...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.