Des visages derrière l’aide sociale

Des visages derrière l’aide sociale

Donner un visage à l’aide sociale, tel est l’objectif de Ghislaine Heger. Pour ce faire, l’artiste, munie de son appareil photo et d’un enregistreur, a toqué à la porte d’une vingtaine de personnes qui ont eu recours au Revenu d’insertion au moins une fois dans leur vie. Le fruit de ces rencontres, des portraits et des récits, est dévoilé au travers d’une exposition photographique, mais également d’un livre intitulé «Itinéraires entrecoupés». «Je souhaite montrer l’humain qui se cache derrière les statistiques. Et ainsi briser les préjugés...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.