Des gymnasiens pour dépolluer les ports

Des gymnasiens pour dépolluer les ports

Marie Gerber et Bastien Genet ont identifié des bactéries capables de dégrader les polluants d’origine pétrolière présents dans les eaux morgiennes. Leur travail a été retenu en vue de la finale du Concours national La Science appelle les jeunes.Ce sont de véritables scientifiques en herbe. Étudiants en 3e année au Gymnase de Marcelin, Marie Gerber et Bastien Genet ont réussi à identifier dans l’eau des ports morgiens des bactéries dotées de super-pouvoirs. «Elles sont capables de dégrader les hydrocarbures», révèle l’habitante d’Etoy. Comme...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.