Des dégâts pour clore la fête

Des dégâts pour clore la fête

La mine de Guy Delacrétaz, syndic de Préverenges, était sombre mercredi matin. Contacté au réveil, il apprend qu’une fête de gymnasiens a laissé de vilaines traces sur la plage de sa commune. Les fleurs ont été arrachées des bacs, les panneaux de signalisation détériorés et des cadavres de bouteilles jonchent le sol, comme pour rappeler que des fêtards sont bien passés par là, la veille.Chaque année à pareille époque, la plage de Préverenges devient le lieu de rassemblement des étudiants morgiens, qui s’y retrouvent le soir pour fêter la fin de l...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.