Des camps pour revenir aux sources

Des camps pour revenir aux sources

Lorsque l’on parle de colonie de vacances, on a souvent tendance à associer le terme à une forme de «punition», pour occuper les enfants durant les vacances scolaires. Pourtant, à voir ces derniers jouer, s’enthousiasmer ou rire devant la maison des Grandes Roches, à la Vallée de Joux, on comprend rapidement qu’ils ne sont pas contraints et forcés à venir passer une semaine dans la grande bâtisse du Brassus.Chaque année, ce sont entre 1300 et 1500 enfants qui passent par cette propriété de la ville de Morges. Et l’été est sans doute la période la plu...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.