Des années au service des habitants

Des années au service des habitants

A peine majeur, Jean-Luc Paillard décide de devenir soldat du feu à Crissier, là où à l’époque il habitait avec ses parents. «J’étais dans la gym et tout le monde était aux pompiers, explique-t-il. A l’époque, les corps de pompiers, c’était quasi une société locale comme une autre. Et ceux qui faisaient partie d’une société, faisaient généralement partie de l’autre.»Quelques années plus tard, il décide de reprendre ses études en même temps que le travail et se détache pendant quatre ans des soldats du feu. Avant de réintégrer le corps de...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.