De l’écrivain à l’amateur de jazz

De l’écrivain à l’amateur de jazz

Créateur fantaisiste aux facettes multiples, Boris Vian est au cœur de l’exposition «En avant la musique» à la Fondation Michalski de Montricher. «C’est l’homme pluriel qu’on a voulu mettre en lumière, lance Aurélie Baudrier, directrice de communication de l’institution. Dans notre mission de partager le goût de la lecture et de l’écriture, on cherche à voir de quelle manière les arts résonnent et sont reliés entre eux.» C’est pourquoi un autre pan d’activités que celui de la plume de Vian est abordé, avec un accent mis sur le jazz dont l’...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.