De Berolle au cercle polaire arctique

De Berolle au cercle polaire arctique

 Rachel Frei Bandieri vient de terminer pour la deuxième fois une course arctique de 320 km. Une discipline extrême qui demande une préparation physique et surtout mentale.«Voilà ce que l’on gagne à ces courses, nous dit Rachel Frei Bandieri en nous montrant ses trophées, des médailles en bois. Ça ne vaut rien, mais c’est fait avec du bois qu’on ne trouve que là-bas.» Là-bas, c’est la Laponie, où elle s’est rendue fin février pour participer à la Rovaniemi 300. Cette dernière est une course en milieu arctique de 320 kilomètres, qu’elle a ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.