Dans les stations de ski, on ne veut pas de contingents

Dans les stations de ski, on ne veut pas de contingents

Photo: KEYSTONE/Jean-Christophe Bott

Alors que l’Amérique du Nord annonce des mesures drastiques pour la saison d’hiver à venir, les remontées mécaniques suisses espèrent conserver une marge de manœuvre.

Inquiets, les acteurs du tourisme ont fait part, ce lundi, de leurs doléances à une délégation du Conseil fédéral composée de Simonetta Sommaruga, Alain Berset et Guy Parmelin. Car si la saison d’été a pu, en partie, être sauvée par les Suisses, la survie du secteur risque bien de se jouer en hiver. Devra-t-on se masquer sous nos casques et lunettes de ski? Dans les cabines mais aussi durant les cours de ski ou dans les files d’attente? Les points d’interrogation sont encore nombreux.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.