Course surhumaine à travers l’Europe

Course surhumaine à travers l’Europe

À première vue, rien ne laisse soupçonner que Melissa Pritchard, professeure à la GEMS World Academy à Etoy, se transforme en compétitrice tenace, capable des exploits les plus fous, lorsqu’elle quitte les salles de classe. Et pourtant. En juillet dernier, cette Américaine domiciliée à Lausanne prenait le départ de la Transcontinental Race, une épreuve de cyclisme reliant la Belgique à… la Grèce. «J’ai bouclé le parcours en treize jours. Je suis la première femme à avoir franchi la ligne d’arrivée et la 28e au classement général!», raconte-t-ell...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.