Coup de folie réussi pour L’Aurore

Coup de folie réussi pour L’Aurore

«C’était un projet un peu fou. S’il a pu être réalisé, c’est grâce à Stéphanie Paccot, une présidente un peu folle (dans le bon sens du terme).» Tel est l’esprit de la déclaration du directeur Sébastien Della Chiesa à l’issue de la comédie musicale «Liberté et pain cuit» créée par le club d’accordéonistes L’Aurore. Projet fou qui a remporté un succès qui ne l’est pas moins.«Heureux! disait être à juste titre Sébastien Della Chiesa. On a beaucoup travaillé, beaucoup transpiré. Mais on a eu beaucoup de plaisir et je crois qu’on a ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.