Cossonay gèle ses constructions

Cossonay gèle ses constructions

Sous la pression cantonale, la commune va freiner son développement les quinze prochaines années. Les élus ont accepté de réserver des zones constructibles dans le centre du village.Ces dernières années, traverser Cossonay s’apparente à une perpétuelle découverte. Car les immeubles locatifs poussent au bord des routes du village et font grimper la population des Traîne-gourdins. De 2300 habitants en 1998, celle-ci est passée à plus de 4000 aujourd’hui. Au jour où l’on parle toujours davantage de mitage du territoire et de communes vaudoises «surdim...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.