Comme un air de West Side sur Marcelin

Comme un air de West Side sur Marcelin

Un vrai chantier. Depuis samedi dernier, l’atrium du gymnase de Marcelin est métamorphosé: des gradins escaladent les balcons et les rangées de projecteurs et de haut-parleurs ont envahi les murs. Au détour d’un couloir, on peut croiser des adolescents en chaussettes, courant entre deux loges remplies de costumes, des notes de saxophone s’échappent d’une salle d’histoire et les techniciens vérifient encore une fois les lumières. Le cœur du bâtiment a pris des airs de théâtre et l’ambiance évoque Broadway. Et pourtant, tout ceci est parfaitement norma...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.