Cédric Mann vote pour son futur

Cédric Mann vote pour son futur

A peine a-t-il passé la barre des 18 ans (en juillet dernier) que Cédric Mann a décidé de se faire assermenter au Conseil général de Clarmont. «Je voulais voir comment fonctionne un village», explique-t-il. Un intérêt que ses parents lui ont probablement transmis, puisque sa mère a été présidente du Conseil pendant onze ans et son père syndic pendant six. C’est pourtant tout seul qu’il a décidé d’intégrer l’organe délibérant de son village. «J’avais un petit peu le trac, avoue le jeune conseiller. Heureusement, on m’avait prévenu qu’il y ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.