Ce génie morgien que l’on croyait fou

Ce génie morgien que l’on croyait fou

Soi-disant atteint par la folie, Louis Soutter était au contraire quelqu’un de très lucide et intelligent selon Julie Borgeaud. Spécialiste de ce grand artiste suisse, elle tente de rétablir la vérité sur sa vie et son œuvre.Excentrique, dépressif, asocial, rongé par la folie... Louis Soutter est souvent résumé à ces mots-là. «Ce qui est catastrophique avec cet immense artiste suisse, c’est qu’on en a fait quelqu’un de triste et de tragique.» Spécialiste de cette figure morgienne historique, Julie Borgeaud étudie sa vie et son œuvre dans le cadre d...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.