«C’est surtout une aventure humaine»

«C’est surtout une aventure humaine»

Avec leur bonnet bleu «Lausanne 2020» et leur veste arborant le drapeau de la Mongolie, ils ne passent pas inaperçus sur les pistes de ski de fond de la Vallée de Joux. Depuis le 13 janvier et jusqu’à mardi prochain, quinze jeunes skieurs de 12 à 15 ans venus de ce pays d’Asie centrale – 40 fois plus grand que la Suisse, mais seulement trois millions d’habitants! – sont en stage d’entraînement dans la région. Une expérience qu’ils réitéreront l’an prochain dans l’espoir de faire partie des huit fondeurs sélectionnés dans l’équipe de Mongoli...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.