Biodiversité pascale à la Maison de la Rivière

Biodiversité pascale à la Maison de la Rivière

L’exposition «Basse-cour et hautes-tiges» fait l’éloge de la biodiversité sauvage et domestique.«Il est trop tard pour être pessimiste!» Aussi, Jean-François Rubin, directeur de La Maison de la Rivière à Tolochenaz, a-t-il choisi d’être optimiste quant à l’avenir de la planète. Optimisme partagé par Claudia Steinacker Chollet qui fut l’une de ses stagiaires et qui préside l’Association nature et patrimoine d’Apples et environs. Mais c’est au titre de collaboratrice de la fondation ProSpecieRara qu’elle est l’initiatrice de l’exposition ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.