Bilan contrasté pour le petit commerce morgien

Bilan contrasté pour le petit commerce morgien

L’absence de marché de Noël pour attirer la clientèle, le temps maussade et une certaine crainte de sortir ont eu un impact conséquent sur la fréquentation des nocturnes. Photo : Vanolli.

« Certains ne se relèveront pas », c’est le constat que fait Cécile Hussain Khan, présidente de la Coordination de l'Economie et du Commerce de Morges. Comme on peut s’y attendre, l’année a été mauvaise pour le commerce de détail morgien et même si la période des fêtes a été plutôt bénéfique, elle n’a pas suffi pour compenser la fermeture du printemps.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.