Aux petits soins des papilles

Aux petits soins des papilles

Tous les jours, les cuisiniers s’activent pour servir leurs meilleures recettes. Ils doivent toutefois faire attention aux besoins individuels des patiens.«Que ton aliment soit ta seule médecine», aurait dit le Grec Hipprocate. Si ce n’est pas tout à fait la philosophie de l’Hôpital de Morges, les 30 collaborateurs de sa cuisine mettent tout de même un point d’honneur à fournir des plats de qualité. Et avec trois menus à choix, les patients ont même le droit de faire la fine bouche. D’autant plus que les besoins individuels sont évalués à chaque ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.