Aubonnois et Montherolis ont siégé ensemble

Aubonnois et Montherolis ont siégé ensemble

La nouvelle Municipalité jusqu’au 1er juillet. De g. à d. Michel Crottaz, Léopold Spruyt, Jean-Christophe de Mestral, Luc-Etienne Rossier, Claude Ioset, Sandra Linder et Pascal Lincio. Photo Rempe

Malgré la neige, le Conseil communal a pu se tenir, réunissant pour la première fois les nouveaux concitoyens d’Aubonne et de Montherod.

L’humeur était bonne, voire très bonne mardi soir. Bien que la neige ait tenté de jouer les trouble-fêtes, il en fallait plus pour empêcher la première séance du nouveau Conseil communal de se tenir. La fusion entre Aubonne et Montherod est en effet devenue effective dès le 1er janvier et, lors de cette réunion initiale de l’organe délibérant, ce sont 59 conseillers sur les désormais 89 représentants des Aubonnois qui étaient présents au Centre culturel et sportif du Chêne. Parmi les «bonne année» et «tous mes vœux», on pouvait remarquer une tablée plus fournie que d’habitude du côté de l’exécutif. Claude Ioset, ancien syndic, et Léopold Spruyt sont les deux municipaux montherolis qui rejoignent le collège aubonnois qui compte dorénavant sept sièges jusqu’à la fin de la législature.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.