Artisans en voie de disparition

Artisans en voie de disparition

Gérard Fornerod est tombé dans la marmite de chocolat quand il était petit. Photo: Cand

Pâtissier-confiseur à Morges, Gérard Fornerod dénonce la concurrence «déloyale» des stations-service.

Chaque année, quelque 75 boulangeries mettent la clé sous la porte en Suisse. Alors qu’on en comptait encore 5000 au début des années 80, elles sont un peu moins de 1500 actuellement. «La consommation de pain n’a pas changé ces dernières années, on se fait donc prendre des parts de marché par d’autres», analyse Gérard Fornerod, patron de la confiserie qui porte son nom.
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.