Année sombre pour les salles obscures

Année sombre pour les salles obscures

«Tout le monde tire la gueule!» ou «c’était une année pourrie». Le message est très clair: 2017 est une année à oublier pour les cinémas de la région. «Il n’y a pas eu de très bons films, sauf en fin d’année avec Coco, le dernier Star Wars ou encore Ferdinand, estime Pascal Miéville, l’exploitant du Cinéma Casino à Cossonay.  Mais ça n’a pas suffi pour redresser le bilan.» Et de pointer également du doigt la météo plus que clémente qui ne donnait pas forcément envie d’aller s’enfermer dans les salles obscures.«C’est vrai que les...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.