Agriculteurs, les kamikazes du siècle?

Agriculteurs, les kamikazes du siècle?

Se renouveler, la formule résonne dans la tête des jeunes agriculteurs. Mais également dans les salles de classe de l’enseignement agricole vaudois. Son directeur Christian Pidoux a d’ailleurs tenu un discours pour le moins surprenant à l’adresse des diplômés lors de la dernière cérémonie de promotions. «J’ai commencé en leur disant: «Ne faites pas comme vos parents, c’est le plus sûr moyen de vous tromper!», disait alors le directeur des sites de Marcelin à Morges et de Grange-Verney à Moudon. La raison? La nouvelle génération s’achemine ...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.