Adolf Ogi, l’élu de coeur de tout un pays

Adolf Ogi, l’élu de coeur de tout un pays

Bien que baigné dans une certaine tradition des affaires communales – son père a longtemps présidé aux destinées de son fameux village de Kandersteg – Adolf Ogi n’est pas tombé dans la marmite dès le plus jeune âge. «Mais j’ai été confronté aux élections très rapidement, la première fois à la Fédération suisse de ski, face à un candidat qui était colonel à l’armée et moi «seulement» premier-lieutenant. Ça a été mon premier succès dans les urnes, mais pas le plus facile!»De fil en aiguille, à mesure aussi de la gloire retrouvée d’un...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.