À Yens et Lully, il n’en restera que cinq

À Yens et Lully, il n’en restera que cinq

Si Yens avait déjà connu l’expérience lors des précédentes élections communales de 2011, c’est une nouveauté pour Lully.Il y a 5 ans, les 5 municipaux sortants avaient été réélus, simple et efficace. Entre-temps, deux élections complémentaires ont eu lieu (Eric Rondo a remplacé Oswald Krieg le 1er janvier 2015 et Mark Winges a remplacé Gérald Petit le 1er septembre dernier), la syndique Marlise Holzer et le municipal Alain Strauss ont annoncé qu’ils ne se représenteraient pas et les prochaines élections risquent de susciter l’intérêt...
Contenu Bloque

Contenu Bloqué

Pour avoir accès à ce contenu, vous devez être abonné au Journal de Morges. Si tel est le cas, connectez-vous à l'aide de vos identifiants. Sinon, n'hésitez pas à consulter nos différentes offres d'abonnement.