Vetropack: Les syndicats veulent geler les licenciements en attendant de négocier | Journal de Morges
Signaler une erreur
Ce champ n’est utilisé qu’à des fins de validation et devrait rester inchangé.

Vetropack: Les syndicats veulent geler les licenciements en attendant de négocier

Vetropack: Les syndicats veulent geler les licenciements en attendant de négocier

Une cinquantaine de personnes se sont réunies devant l'usine Vetropack, vendredi 17 mai. Photo: Philippoz.

Une action des syndicats a eu lieu, vendredi après-midi à la verrerie de Saint-Prex, pour exiger la suspension des licenciements jusqu’à la signature d’un plan social. Un ultimatum est donné à la direction lundi soir.

Trois jours après l’officialisation de la fermeture de la verrerie de Saint-Prex, des employés, leurs soutiens et représentants se sont donné rendez-vous vendredi après-midi sur place pour une nouvelle action de lutte. Objectif : figer les licenciements jusqu’à la signature d’un plan social, qui doit être négocié avec la direction dans les prochaines semaines.
Contenu Bloque

Envie de lire la suite ?

L'information vérifiée et de qualité n'est pas gratuite. Derrière les articles de ce site, il y a une équipe de journalistes et de photographes dont le métier est de vous informer sur l'actualité de notre région. S'abonner pour lire ces articles, c'est soutenir un journalisme indépendant et ancré dans sa région.