Un projet scolaire morgien primé par le canton

Un projet scolaire morgien primé par le canton

Le projet morgien de l'enseignant Thomas Berset fait partie des lauréats.

« Les écouteurs de la forêt » d’une classe de 1-2P de l’Établissement primaire de Morges Ouest va bénéficier d’un soutien financier de l’Etat.

Dans le cadre de la troisième édition de son appel à projets «La culture, c’est classe!», le Service des affaires culturelles (SERAC) a retenu quatre projets participatifs abordant des thématiques comme la durabilité, l’univers du livre ou la lutte pour les droits des femmes. Le calendrier de l’appel ayant été bousculé par la crise sanitaire, les projets se déploient dans les classes depuis la mi-novembre 2020. Le soutien, doté d’un montant total de 20’000 francs, est octroyé en quatre enveloppes de maximum 5000 francs.

Porté par le SERAC et visant à encourager et à soutenir des projets culturels ponctuels créés conjointement entre élèves, enseignants et artistes vaudois, l’appel à projets s’appuie sur les capacités transversales du Plan d’études romand (PER). Pour être éligibles, les projets doivent sensibiliser les élèves (de la 1P à la 11S) à des thématiques culturelles grâce à la participation régulière d’acteurs culturels en milieu scolaire. Pour cette troisième édition, dix projets provenant des régions scolaires de la Broye Gros-de-Vaud, Jura Nord-Vaudois, La Dôle, Lausanne, Lavaux-Riviera et Venoge Lac, ont été déposés. Les trois cycles d’enseignement étaient équitablement représentés.

Les projets lauréats

Le jury formé de quatre représentants de la Direction générale de l’enseignement obligatoire (DGEO), de la Haute école pédagogique Vaud (HEP) et du SERAC a retenu les quatre projets suivants:

« Les écouteurs de la forêt » offre la possibilité à une classe de 1-2P de l’Établissement primaire de Morges Ouest d’aller à la rencontre de l’univers sylvestre et de ses histoires. Un canapé forestier a été réalisé par la classe de l’enseignant Thomas Berset et les élèves participent à des ateliers théâtraux proposés par la comédienne Danae Dario. L’objectif est de permettre aux enfants d’explorer leur imaginaire et de développer une sensibilité envers notre environnement naturel, tout en travaillant sur l’écoute de l’autre. Un spectacle in situ clôturera le projet.

« Le livre de a à z » permet à une classe de 3P de l’Établissement primaire de Mon-Repos de découvrir toutes les étapes de production d’un livre grâce aux interventions de la relieuse Hélène Montero et de la graphiste Stéphanie Tschopp. Les élèves commencent par travailler collectivement sur un contenu textuel tout en s’appuyant sur le processus d’apprentissage de lecture-écriture mis en place par l’enseignante Alice Conod. Ils réalisent ensuite des illustrations avant de s’initier à l’élaboration d’un objet physique.

Suffragettes regroupe trois classes de 10S et 11S de l’Établissement secondaire de Felice à Yverdon-les-Bains autour de la création d’un spectacle mêlant théâtre et comédie musicale. Retraçant la lutte qui a mené il y cinquante ans les femmes à exercer leur droit de vote au niveau fédéral, le projet imaginé par le metteur en scène et musicien Didier Coenegracht et l’enseignant de français Nicolas Monier amène les élèves à devenir tour à tour chercheurs, historiens, auteurs, producteurs ou encore acteur.

Terraformation propose à trois classes de la 9 à la 11S de l’Établissement scolaire des Bergières d’explorer des aspects écologiques et économiques par le biais du développement d’un jeu de société futuriste. Le projet, né de la collaboration entre l’artiste et graphiste Christian Bili Fasel et l’enseignante de géographie Sara Morgantini, met en scène la colonisation de la planète Mars et sa «terraformation» pour accueillir la vie humaine. Les élèves imaginent de manière collective règles et éléments constitutifs du jeu.

L’appel à projets pour l’année scolaire 2021-2022 sera communiqué au printemps 2021.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.