Un chacal doré photographié près du col du Marchairuz

Un chacal doré photographié près du col du Marchairuz

Photo: 24Heures

Un chacal doré a été photographié près du Col du Marchairuz dans la nuit du 4 au 5 janvier. Il s’agit de la première observation indéniable du chacal doré dans le Jura, selon la fondation Kora et le canton de Vaud.

L’animal a été immortalisé par un piège photographique placé dans le cadre du monitoring du lynx effectué par la fondation Kora et le canton. « Son apparition est une première dans le massif du Jura », a souligné lundi Laurence Jobin, porte-parole du Département de l’environnement, revenant sur une information de 24 Heures.

Un autre spécimen avait été repéré en juin dernier dans le canton, dans la région de Morcles. « Il s’agit d’un retour naturel et progressif de l’espèce depuis l’Europe de l’Est », a précisé Frédéric Hoffmann, chef de la section chasse, pêche et surveillance à la Direction générale de l’environnement.

Galerie de portraits

Le chacal doré n’est pas le seul à s’être fait tirer le portrait sur ce même site du Jura vaudois: en plus des images de lynx, cette campagne fournit de nombreux clichés de la faune sauvage locale, explique le Kora lundi dans une publication. On retrouve le renard sur la grande majorité des images. Il est suivi de loin du loup qui se fait plus régulièrement photographier depuis l’installation de la première meute dans la région en 2019.

Totalement inoffensif, le chacal doré ressemble à un chien de taille moyenne à la fourrure touffue. Il est signalé en Suisse depuis 2011. Originaire du sud-est de l’Europe, il connaît actuellement une expansion fulgurante vers le nord et l’ouest. En Suisse romande, plusieurs spécimens ont été observés, dont deux à Fribourg en juin dernier et un à Genève il y a tout juste deux ans.

En 2018, un chacal doré avait déjà été aperçu à Genève

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.