Denens à la recherche du plus bel Épouvantail

Denens à la recherche du plus bel Épouvantail

La Fête des Epouvantails ne sera pas "de sorte" comme espéré, mais elle propose quand même son traditionnel concours.

Si la Fête n’a pas lieu cette année, le village est bien décidé à célébrer son emblème. Les plus «horribles» spécimens seront primés.

Ce n’est pas un petit virus qui va – totalement – décourager les Épouvantails et leur fête qui devait se dérouler cette année et qui n’aura pas lieu sous sa forme classique. Après deux reports liés à la situation sanitaire, la Société de l’Épouvantail a en effet opté pour une version allégée de la manifestation en maintenant uniquement le concours du plus beau spécimen.

Parcours en vigne

Alors que de nombreuses manifestations ont été reportées ou le seront, seize jours vont être dédiés à la gloire de l’épouvantail du 7 au 22 août à Denens. Un circuit est prévu à travers les ruelles du village et le vignoble et si la situation sanitaire se confirme, les vignerons accueilleront le public dans leurs caves pour faire déguster vins et mets du terroir.

Le concours est ouvert à toutes et à tous, particuliers, écoles, associations ou sociétés, dans deux catégories: «écoles» et «individuel/groupes», avec un prix du jury et un prix du public qui récompenseront les trois plus belles réalisations qui rivalisent souvent d’originalité. Une enveloppe de 3000 francs sera répartie entre les différents gagnants.

Pour connaître tous les secrets d’un épouvantail réussi ainsi que les conditions de participation au concours, le comité explique tout ce qu’il faut savoir sur son site internet www.epouvantail.ch.

Abonnez-vous au Journal de Morges

Abonnez-vous !

Afin d'avoir accès à l'actualité de votre région au quotidien, souscrivez un abonnement au Journal de Morges. S'abonner, c'est soutenir une presse de qualité et indépendante.